Avant d'appeler un apiculteur

Nous aimons les abeilles et elles nous le rendent bien. Nous récoltons les essaims et les abeilles récoltent le miel. C'est donc de bon cœur que nous répondons à vos appels. Cependant, deux fois sur trois, nous sommes appelés par erreur pour d'autres insectes ou tout simplement par des personnes qui s'étonnent de voir des abeilles en grand nombre sur les haies de troènes en fleur.

Êtes-vous sûrs que ce sont des abeilles ?

Il existe 16000 à 2000 espèces d'apoïdes (insectes tels que les abeilles, les guêpes et les bourdons) dont au moins 300 espèces différentes dans nos régions. Presque tout le monde reconnait les bourdons souvent plus dodus et plus velus que les abeilles. Nombreux par contre, sont ceux qui confondent les abeilles et les guêpes. Pour les différencier, il faut savoir que la guêpe a un abdomen lisse et rayé jaune et noir. Les hyperliens que nous mettons dans cette page sur les noms de ces insectes vous conduiront vers des pages de Wikipédia qui devrait vous donner tous les détails utiles pour mieux connaître ce petit monde qui peuple nos jardins et la campagne.

Est-ce bien un essaim ?

Essaim suspendu à un pédalier de vélo
Image Wikipedia

Un essaim rassemble des milliers d’abeilles. Avant de se poser l’essaim se présente comme une nuée vrombissante. Le phénomène est assez impressionnant. Quand l'essaim choisit de se poser, les abeilles forment une grappe souvent suspendue dans les branchages d’un arbuste mais parfois aussi dans des endroits étranges comme cet essaim accroché au pédalier d’un vélo.
En résumé, un essaim d’abeilles, ce n’est pas une poignée d’insectes mais bien un volume qui selon les cas, varie entre 4 et 12 litres.